Où est-elle située ?

Cette loge rectifiée très intime se réunit à 3 minutes du centre historique de Tournai. On y accède facilement, que l’on vienne de Paris / Lille, de Gand ou de Bruxelles. Le parking privé reçoit soixante voitures.

La loge peut occuper de vastes locaux très confortables pour les grandes occasions et les banquets d’Ordre, son temple habituel, typiquement rectifié, étant toutefois de dimensions plus modestes.

Son nom

L’Aigle de Patmos est évidemment Saint-Jean l’Evangéliste, qui termina sa vie dans le Dodécanèse où, exilé sur l’îlot de Patmos, il rédigea l’Apocalypse.

Conférences données

Différents cycles ont porté sur : les Idées claires ; les prédécesseurs du RER ; la connaissance du RER ; l’étude des principaux rites maçonniques, etc.

Des conférenciers de notoriété internationale sont venus parler à l’Aigle de Patmos : L’Evangile selon Saint Jean ; Phaleg, Tubalcaïn et l’Agent Inconnu ; L’Esotérisme des Bâtisseurs de cathédrales ; le Nouveau Testament ; Les Réformes spirituelles du RER ; Imprégnation du premier grade du RER par le Matinézisme ; Adhuc Stat. Sans oublier les mémorables soirées consacrées à un débat contradictoire « Guénon contre Guénon » et la projection commentée et privée du film « Forces Occultes ».

C’est aussi l’Aigle de Patmos qui a organisé la première tenue réunissant toutes les loges rectifiées de Belgique.

Tenues

Les 3e et 5e vendredis du mois, sauf en juillet/août, ce qui totalise environ 14 tenues annuelles.

Rite

La loge ne pratique que le Rite Ecossais Rectifié, aux trois grades symboliques, selon la version willermozienne de 1785, envoyée en 1802 à la loge «  La Triple Union » de Marseille. Les Frères travaillent la tête découverte et portent l’épée en loge. Elle est prolongée par une loge « verte » de Maîtres Ecossais de Saint André, relevant d’un Directoire Ecossais, pratiquant le 4e grade symbolique du rite. Cette loge donne accès, pour  ceux qui le désirent, au Grand Prieuré de Belgique.

Règle

Véritable originalité de la loge l’Aigle de Patmos, elle possède non seulement un Règlement administratif, mais aussi une Règle spirituelle qui a défini, à l’unanimité des Fondateurs, comment cette communauté initiatique entend travailler « en esprit ».

La Règle exprime un idéal qu’il n’est pas facile d’atteindre, le Rite Ecossais Rectifié n’étant pas destiné à tous.
Elle constitue l’Arbitre et le Recours si d’aventure la dysharmonie devait s’introduire parmi les Frères.

Composition

L’Aigle de Patmos fut fondée en 1998 par plusieurs Frères français et belges, dont certains avaient à ce moment plus de quinze ans de pratique du RER, en Belgique ou en France.

La loge recrute peu et prudemment. Elle s’appuie sur des « guides » expérimentés et accueille de nouveaux Frères
selon un processus exigeant et précis.

En 2005, elle compte environ 30 membres. Plusieurs Officiers du Collège sont de nationalité française.

Travaux

Ils sont exclusivement d’ordre symbolique et initiatique, exceptionnellement historique. La loge procède par cycles de six mois environ afin d’approfondir les thèmes choisis. Outre les exposés magistraux, elle recourt aux « travaux collectifs », chaque Frère Maître étant invité à disserter quelques minutes sur un sujet annoncé et préparé à l’avance. Ces travaux sont ensuite imprimés et distribués à tous.

Les réceptions aux trois premiers grades sont strictement individuelles.

Mercredi 15 Janvier 2020 1er grade Travail : Spinoza, un penseur libre par le F. G.D.
Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 15 Janvier 2020 1er grade Travail : Le respect par le F. M.L.
Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 19 Février 2020 2e grade Travail : passage au grade de compagnon du F. P.D.
Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 18 Mars 2020 1er grade Travail : tenue supprimée en raison du Coronavirus.
Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 15 Avril 2020 1er grade Travail : Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 19 Avril 2020 1er grade Travail : Tenue sombre – Agapes.
Mercredi 20 Mai 2020 1er grade Travail : Tenue sombre – Agapes.

Questions fréquemment posées

Q : Faut-il être chrétien pour fréquenter une loge rectifiée belge ?

R : Il faut satisfaire aux exigences de la GLRB, c’est-à-dire admettre que « l’obédience affirme l’existence de Dieu ». Les convictions religieuses ou philosophiques des candidats ne regardent qu’eux.

Q : Le rite est-il vraiment chrétien ?

R : Tous les rites l’étaient au XVIIIe siècle, et toutes les loges régulières sont des loges de Saint Jean. C’est lui qui inventa l’expression « Bien Aimé Frère ». La maçonnerie française prête traditionnellement ses serments sur l’Evangile de Saint Jean, cérémonial que le Rite Ecossais Rectifié a conservé depuis 1778. D’autres ont changé ; nous avons maintenu cette tradition.

Q : N’est-ce pas contradictoire avec l’universalisme professé par la franc-maçonnerie ?

R : Le RER ne s’adresse qu’à ceux qui en ont le désir.
Le rite n’est ni dogmatique ni confessionnel. Il n’exerce pas la moindre contrainte sur les consciences. Il respecte les autres formes de maçonneries. Il est ouvert à tout homme de Désir qui admet et respecte son caractère chrétien, qui n’est du reste pas sa seule caractéristique spirituelle.

Q : Quelles sont les autres composantes du Rite ?

R : Le RER est l’héritier fidèle de la maçonnerie française du XVIIIe siècle, elle-même fille de la maçonnerie spéculative britannique, héritier enrichi d’apports dus aux Elus Coëns, à Martinès de Pasqually, à la Stricte Observance germanique, et coordonnés par Jean-Baptiste Willermoz.

Q : Qu’en est-il de la Volonté révélée ?

R : La GLRB laisse cette notion à l’appréciation des frères.

Q : Le RER accepte-t-il des catholiques ?

R : Nous ne nous enquerrons jamais des convictions de nos Frères, qu’elles soient religieuses ou politiques. Pour l’anecdote et pour autant que nous puissions le savoir, notre loge compte ou a compté des membres d’origine et / ou de conviction agnostique, orthodoxe, protestante, catholique, etc.

Q : Comptez-vous des athées ?

R : Cette opinion philosophique n’est pas compatible avec les prescriptions de la Maçonnerie régulière, ni avec celles de la GLRB, ni avec l’esprit et la finalité du RER.

Q : Quelle est cette finalité ?

R : Aider l’homme « déchu » à vivifier, par la voie de l’Initiation, la part de divinité qui demeure en lui après ce que l’on appelle symboliquement « la Chute », et lui donner les moyens, tel le Phénix renaissant de ses cendres, de réintégrer sa « nature divine » originelle.

Q : Il faut donc croire en cette nature divine ?

R : Les uns adhèrent profondément à la doctrine du Rite, les autres se bornent à la respecter et à la comprendre. Il n’est pas demandé aux Frères de rendre compte de leurs convictions intimes. Ils sont seuls juges de leur adéquation avec le rite, ils sont seuls juges de leur capacité ou de leur incapacité à poursuivre leurs efforts dans l’Ordre Intérieur. Les Frères n’ont pas à se juger les uns les autres. Aussi ne le font-ils pas. Il n’est qu’un seul Juge.

Q : Quel est-il ?

R : Nous vous attendons si tel est votre Désir. Peut-être le découvrirez-vous…

Contactez-nous par email.

Il vous sera répondu dans les délais les plus brefs. Ecrivez à :

georgetdebaisieux@gmail.com

Esprit

Il est doublement double.

D’abord, il est axé autant sur la Connaissance que sur l’Amour, selon l’enseignement de Jean. Ensuite, il est fort sérieux au plan du rituel et de l’enseignement, tout en étant très convivial voire débonnaire aux plans de l’amitié et de l’accueil.

De nombreux « Frères Visitants » français viennent partager ses travaux depuis 1998 et de solides amitiés se sont nouées par-delà une frontière que tous ignorent.

Devise

Devise

« Alis propriis altius ascendit », soit : l’Aigle monte plus haut de ses propres ailes. Cette devise, illustrée par le bijou de la loge, précise l’idéal consistant à atteindre la Lumière d’En Haut par son propre travail initiatique, ce qui est l’un des buts de l’Ordre assignés par son fondateur, Jean-Baptiste Willermoz.

Le bijou fait usage de l’Aigle dessiné par Willard de Honnecourt, tenant une Bible et un soleil d’or dus à Albrecht Dürer. La couleur de la loge est le gris-bleu, traditionnel au Rite Ecossais Rectifié depuis le Code des Loges Réunies et rectifiées de 1778.